Articles tagués : Popocatepetl

Un petit post? :)

Bonjour à tous!

Voici le post de nouvelles trimestrielles hahaha!!! Désolée pour le retard, mais ce n’est pas faute d’avoir pensé à vous tout ce temps!

Alors quoi de neuf… Eh bien c’est la fin des vacances! Enfin, demain lundi je n’ai pas cours non plus, donc la reprise ca sera mardi. Après… quasiment quatre semaines de vacances! Vous direz que j’exagère (enfin, ca c’est surtout ma boss qui le dirait, je sais bien que vous pensez que j’ai eu bien raison!), en fait j’avais pris deux semaines et demi, car Luis, notre maestro végétaliste du Pérou venait nous rendre visite, du coup il n’y avait pas moyen que je bosse! Puis à la fin des vacances que j’avais demandées, il se trouve que c’était le début de la semana santa, et l’école a fermé. Oh bein c’est balo, pues ni modo, a seguir con las vacaciones!

Donc Luis est arrivé le 10 mars (je vous passe les détails du voyage, avec les contrôles anti-drogues et multiples examens et interrogatoires…), et c’est parti pour deux semaines et demi de pur apprentissage et connaissances en sa présence.

On avait deux cérémonies de prévues sur Guadalajara le premier week-end, puis deux autres près de la ville de Mexico le week-end suivant.

Le premier week-end, sur Guadalajara, un froid!!! Je vous raconte même pas!!! Pluie, vent, froid! Et vu que là-bas il fait beaucoup plus chaud que par chez nous, bein on n’avait pas vraiment prévu autre chose que maillots de bain, petits t-shirts et pantalons en toile… oups! Enfin rien de bien grave, on a enfilé plusieurs couches et on s’en est sortis.

Les cérémonies ont été vraiment magiques… Incroyable tout ce que j’ai appris en faisant les cérémonies aux côtés de Lucho, puis franchement c’était une fierté de diriger les cérémonies avec lui. Mais bref, voici quelques photos…

Groupe du vendredi

Groupe du vendredi

Groupe du samedi

Groupe du samedi

Malgré tout on s’est quand même mis aux eaux thermales du coin le vendredi matin, avec un minimum du corps hors de l’eau car ca caillait, mais ca nous a bien requinqués!

Le dimanche, nous sommes allés visiter Guadalajara (je ne connaissais pas), éh bien c’est fort joli! Et il y avait peu de monde, normal avec le froid et la pluie qu’il faisait!

Promenons-nous sous la pluie!

Promenons-nous sous la pluie!

Le lundi, nous sommes repartis, direction Teotihuacan! On a trouvé une petite posada dans la zone archéologique, avec un chouette jardin et vue sur les pyramides, que demande le peuple?

Mardi, visite et crapahutage touuuuuuute la journée, de l’ouverture jusqu’à la fermeture du site!

Teotihuacan

Teotihuacan

La pyramide du Soleil

La pyramide du Soleil

Teotihuacan

Teotihuacan

D’ailleurs, pour ceux qui connaissent Teotihuacan, je dois vous annocer que… la pointe metallique du sommet de la pyramide du Soleil n’est plus! Ils l’ont recouverte, cimentée les salopards!!! 😦

Autophoto!

Autophoto!

Le mardi, direction Cholula au petit matin, puis visite touuuuuute la journée!

Convento

Convento

La zone archéologique

La zone archéologique

Cholula

Cholula

Luis dans les tunnels de la pyramide

Luis dans les tunnels de la pyramide

Une belle balade, vous vous en doutez 🙂

Le jeudi, nous sommes partis sur Amatlán, pour être sur place, frais et dispos pour la cérémonie du vendredi. Et vraiment, cet endroit où nous faisons les cérémonies, est de toute beauté. Deux grands groupes nous attendaient, pour le vendredi et le samedi, de 42 personnes chacun.

Discussions

Discussions avec Luis

Repas

Petit dèj

Groupe du vendredi

Groupe du vendredi

Con el buen Luis

Con el buen Luis

Groupe du samedi

Groupe du samedi

Et figurez-vous que nous avions un planning bien établi pour le séjour de Luis, où l’on pensait aller à Oaxaca. Finalement, la ville de Oaxaca était assiégée par les professeurs en grève, avec contrôles, paramilitaires et tout le toutim, du coup on a annulé. En discutant avec Manuel, celui qui gère le centre écotouristique d’Amatlán, il nous raconte les lieux sacrés des alentours (car c’est là où est né Quetzalcoatl, une si ce n’est la plus grande des divinités préhispaniques), du coup on s’est dit, ok on va passer quelques jours là et faire des balades.

Entretemps, des amis, Nadia et Victor, nous avaient invités à leur maison de campagne à quelques kilomètres de là, pour nous reposer après le cycle de cérémonies. Nous y sommes donc allés le dimanche, jusqu’au lundi. Au programme farniente au bord et dans la piscine, et grandes discussions.

Vacances, ahora sí!

Vacances, ahora sí!

Nous pensions aller visiter le site de Xochicalco, non loin de là, où il y a des temples et des pyramides avec des gravures de rencontres des grands curanderos préhispaniques (d’Amérique du Nord, du Mexique, et d’Amérique du Sud, Incas etc…), qui se réunissent à cet endroit pour faire genre des colloques sur l’astronomie et les sciences. Sauf que, pas de bol là non plus, en achetant des fruits au marché, on tombe sur le journal local avec en première page, grève des employés de l’Institut National d’Antropologie, qui bloquaient toutes les routes d’accès au site!

M’enfin plein de bonnes idées, nous décidons donc d’aller passer une journée au parc Izta-Popo!

Nous sommes donc repartis le lundi direction Cholula. Sur la route, un orage que ca faisait longtemps que j’en avais pas vu des comme ca, on a même vu un palmier avec des branches en feu, la foudre tombait vraiment à côté de nous, on roulait à 30 et on n’y voyait pas à deux mêtres… Mais nous sommes bien arrivés!

Après une bonne mais courte nuit de sommeil, nous voilà partis direction le parc national Iztaccihuatl-Popocatépetl.

Et forcément, avec la méga tempête de la veille, le Popo était super enneigé!

Le Popo super enneigé!

Le Popo super enneigé!

On accède au Parc National par une route de plusieurs kilomètres de chemin de terre, mais franchement, ca vaut vraiment le coup, la forêt, la fraicheur, et le Popo qui se découvre au détour de chaque virage…

Le Popo

Le Popo

Nous avons laissé la voiture peu après l’entrée du Parc, puis nous avons commencé à marcher. Tout doux hein, parce que mine de rien, on était à 4 000 m d’altitude, et on allait continuer de monter…

La montée à l'Izta

La montée à l’Izta

Yeahhhh!

Yeahhhh!

La vue!!!

La vue!!!

Une fois arrivés à notre petit coin tranquille, il ne nous restait plus qu’à profiter de la splendeur du paysage devant nos yeux. Ah et aussi à jouer du tambour et chanter des chansons à ces belles montagnes!

Cantando

Cantando

Malgré le ciel qui semble un peu gris sur les photos, on a eu une belle journée et la vue en direction du Popo était bien dégagée. En cadeau, on a eu un bon paquet d’exhalations en direct, c’était vraiment un spectacle magnifique!

Tamborcito!

Tamborcito!

Izta-Popo

Izta-Popo

Puis le soir, retour sur Amatlán!

Au programme, balades, piscine, repos!

Le premier jour, nous sommes allés à la Poza Sagrada de Quetalcoatl, qui est comme un « étang » (pas vraiment mais je ne sais pas comment le traduire), comme un bassin naturel, où Quetzalcoátl avait été baptisé et où il a été identifié comme divinité (pour vous la faire rapide).

Eh bien on a crapahuté de 9 heures du matin jusqu’à 5h de l’aprèm. Avec quelques pauses, bien sûr 🙂

Caminantes

Caminantes

Manuel, qui nous accompagnait, nous a fait faire le tour des arbres sacrés du coin. Et on en a vus 6 des 7 (le septième était sur une autre montagne). Chacun avec son histoire, de très très vieux arbres, qui étrangement étaient verts et feuillus alors que tout autour était sec sec sec. Bon on a eu un problème avec la carte mémoire du téléphone de Ro et on a perdu pas mal de photos 😦

La Poza Sagrada

La Poza Sagrada

Coucou!

Coucou!

Après les balades, de bons ploufs raffraîchissants et à dormir, comme Luis dit si bien, « Como foca apaleada », c’est à dire comme un phoque battu à coups de bâtons (l’expression est horrible mais effectivement on dormait bien comme focas apaleadas).

Le lendemain, ils sont partis entre hommes au Cerro de la ventana, quant à moi je suis restée au centre pour ne pas forcer trop mon genou abîmé, étant donné qu’il allait y avoir une partie à escalader entre les rocher et tout… Mais enfin je les épiais depuis le mirador du centre, avec les jumelles que Manuel m’avait prêtées 🙂

Atardecer

Atardecer (cliquer pour agrandir)

Luis dans le soleil du soir

Luis dans le soleil du soir

Discussions du soir

Discussions du soir

Le lendemain, direction la ville de Mexico pour la der des der avant le départ de Luis. On avait comme plan d’aller au Templo Mayor, les ruines de l’ancienne ville de Mexico-Tenochtitlán… Là encore, sabotage! Ils filmaient le dernier james Bond, du coup le centre-ville était fermé! Ni modo, on est partis au Musée d’Antropologie, puis ensuite on avait filé rencart aux copains qui voulaient dire un dernier au revoir à Luis, à Coyoacan.

Despedida Luis

Despedida Luis

Nous sommes rentrés tôt chez les parents de Ro, sauf que nous sommes arrivés tard… hahaha!!! Deux heures pour faire… huit kilomètres… arf!

À 2h30 du petit matin, tous debout! Direction l’aéroport…

Adiós Luis!!! :'(

Adiós Luis!!! 😥

Bon sur la photo on sourit mais la vérité c’est qu’on était tristes que Luis s’en aille (enfin, moi tout du moins), snirf!

Et bon bein depuis, on est rentrés à la maison et on se repose!

J’espère que vous allez tous bien! Je vous dirais presque à dans trois mois, mais j’espère bien déconner en le disant!

Abrazosssss a todos!!!!!

Catégories : Le quotidien, Lieux, México antiguo, Non classé | Étiquettes : , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Día del Maestro, et plus car affinités!

Día del Maestro

Día del Maestro

Aujourd’hui c’était donc le Día del Maestro, et quelle journée tant géniale j’ai passée!!!

Tout a commencé à 8h du mat avec une bonne séance de sport entre copines. On a sué, on a souffert, mais on a aussi bien rigolé!

De retour, petit dèj avec une montagne de fruits et du citron vert, puis douche avant mon cours de français avec Alicia, mon élève qui habite en Allemagne… au détour d’une conversation, j’en viens à lui dire en rigolant « ouais bon, c’était pas la teuf quoi! », du coup on a embrayé le cours sur le verlan français, et quelle rigolade à l’entendre parler verlan! « Son reup il est trop chanmé! », hahaha j’en ris encore d’y repenser!

Une fois la classe finie, direction l’école où j’étais invitée à célébrer le Día del Maestro avec mes petits collègues. Alors bien sur j’ai embarqué l’appareil pour vous présenter l’école, et l’équipe!

L'école

L’école

L'école

L’école

Día del Maestro

Día del Maestro

Alors, elle est pas trop jolie mon école?

Laura, la directrice, avait installé un petit chapiteau et amené de quoi nous ravitailler… des petites spécialités mexicaines absolument délicieuses! Il manquait trois profs, les deux de français et Mike, un prof d’anglais, mais enfin malgré tout on était un petit groupe très agréable.

Día del Maestro

Día del Maestro

Scrontch scrontch...

Scrontch scrontch…

De gauche à droite, Stephen, un autrichien, prof d’anglais et allemand, ensuite Karen, une mexicaine prof d’anglais, Chris, un américain prof d’anglais, et enfin, Connie, la nana de l’administration.

Laura au service

Laura au service

Ici, Laura la directrice, Gerardo un mexicain prof d’anglais, et à nouveau Chris.

On a bien mangé et bien papoté en parlant de nos vies, en nous racontant nos expériences avec nos profs, les traumatisants et les profs géniaux, et ça a été une bonne partie de rigolade. Puis sont arrivés deux élèves de Laura avec lesquels elle avait cours à 15h. Un père et son fils, Eric et Paki, américains qui prennent à l’école des cours d’espagnol. Alors on les a invités à s’asseoir avec nous et à manger un brin, puis un peu sans le vouloir on leur a fait une heure de cours sur les expressions typiquement mexicaines, et c’était super sympa aussi. J’ai d’ailleurs appris une nouvelle expression, qui se dit pour les lendemains de fête un peu trop arrosées, au lieu de dire à la personne « estás crudo », on peut aussi lui dire « traes un cohete » (tu portes une fusée) ou encore « estás abrazadito a tu cohetito » (t’as dans les bras ta petite fusée). Étrange me direz vous, sauf que… l’image est que la personne n’a plus les pieds sur terre et qu’elle est partie dans une autre dimension. 🙂

Et piapiapia, et piapiapia...

Et piapiapia, et piapiapia…

On reconnait tout de suite les américains, pas vrai?

Et… on a eu des cadeaux!!! Youpiiiii!!! Un grand verre thermos pour les accros au café ou au thé (il y a dans l’école une cafetière et aussi une fontaine d’eau froide / eau chaude pour ceux qui veulent se faire un thé, avec des gobelets anti-chaleur, certes, mais qui se renversent assez rapidement en cours avec tous les bouquins + trousse + stylos + crayons de couleurs + tous les trucs qui se baladent sur la table…) et un stylo qui fait stylo, lampe de poche, mais surtout laser, très utile pour désigner un truc écrit au tableau quand on est à l’autre bout du salon (ou, comme on disait avec ma collègue Claudia, pour le mettre dans les yeux des élèves trop dissipés hahaha! non on blague!)

Les cadeaux!

Les cadeaux!

Malheureusement je devais partir vers les 16:15 car j’avais cours de guitare à 17h, mais je serai bien restée beaucoup plus longtemps tellement que c’était agréable. Une petite photo d’équipe avant de partir…

Première photo de j'espère une longue série :-)

Stephen, Gerardo, Eric, Paki, Laura, puis Claudia, moi, Karen et Connie

J’espère que ce sera la première d’une longue série!

D’ailleurs hier j’ai fait la connaissance de Florence, la nana dont je vais reprendre les cours de français quand elle rentrera en France. Bon malheureusement elle ne pouvait pas être là au repas, mais très sympa. Elle m’a fait remarquer que j’avais un accent du sud très prononcé (elle est de Paris). Hihi!!!

Et donc, sortant de là, j’ai filé à mon cours de guitare. Pfiouuuu pas facile du tout aujourd’hui, l’heure a été rythmée au son du « otra vez… otra vez… otra vez… otra vez… » mais! Vous savez quoi? J’y suis arrivée! Eh ouaip parce que j’assure trop le steak!  Et en sortant de là je me suis arrêtée discuter avec Rafa, le prof de batterie, pour savoir s’il savait jouer des tablas indiennes, et pour savoir s’il pouvait me donner des cours car ça fait un moment que j’aimerais me lancer mais j’ai jamais trouvé de prof (ni n’ai rassemblé assez d’économies, elles coûtent ici dans les 250/300 euros). Les tablas, ce sont ces percussions que Claire joue dans la vidéo ci-dessous:

Et donc, Rafa a commencé à apprendre à en jouer il y a quelques semaines, donc je pense que dans six-huit mois, je me lance! Le temps de mettre des sous de côté et ça ne devrait pas prendre non plus trop de temps… Puis ensuite mon prochain projet musical, ça sera l’armonio (piano à vent), mais ça, ça sera pour plus tard! Et du coup, ça m’a mis encore plus de bonne humeur ce nouveau projet musical!

Et voilà, maintenant il ne me manque plus qu’arrive mon petit Rorris pour que ce soit la cerise sur le gâteau de cette si belle journée!

Félicitations à tous mes amis et cousins professeurs pour ce métier si beau et passionnant!!!

Avant de nous quitter, le point Popo du jour… La photo de cette nuit!

Popo 15.5.2013 nuit

Popo 15.5.2013 nuit

Au menu du jour: exhalations de fumée, vapeur, gaz, et cendres en quantité de moyenne à faible, quelques explosions audibles à une vingtaine de kilomètres (gloups!), trois micro-séismes volcaniques enregistrés par les radars, colonnes de fumée et cendres de 3,8km de hauteur, mais globalement ils disent qu’il est plutôt calme notre beau Popo. L’alerte reste maintenue en orange phase 3. Je continuerai de vous tenir au courant!

A très bientôt pour plus de nouvelles!

Abrazos a todos!!!

Catégories : Boulot, Culture et traditions, Musique | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

New school, D+8

Bonjour à tous et à toutes!

Alors voilà, la  reprise du boulot (ou plutôt la prise) est entamée, et je suis à J+8. Bon en fait j’exagère un peu car lundi dernier c’était férié pour cause du 5 de Mayo.

La semaine dernière a été so great! Les groupes sont d’entre 3 à 6 élèves, pour la plupart des ados (mais j’ai aussi un groupe de grands enfants) et tous vraiment super sympas, pas trop dissipés, attentifs, qui participent et y mettent de la bonne volonté, donc c’est trop chouette! Je continue de faire tout un tas d’exercices d’anglais pour me remettre à flot (éh oui je vous rappelle que j’enseigne l’anglais de débutants à grands débutants) et tout recommence à se reconnecter (pas facile-facile quand notre langue maternelle est le français et que l’on parle espagnol non stop depuis trois ans) et c’est d’ailleurs une sacré pagaille quand je dois chercher un mot de vocabulaire, se me cruzan los carros comme on dit en espagnol, ça fait de sacré nœuds là-dedans, mais… petit à petit ça devient moins pire chaque jour!

Demain j’ai un cours particulier avec mon élève qui a le niveau le plus avancé de tous mes élèves (intermédiaire +) alors j’espère que j’aurais pas à lui demander des mots de vocabulaire hahaha!!!

Un de ces quatre je prendrai des photos un peu mieux mais en voici deux supplémentaires…

Les jardins

Les jardins

L'étage

L’étage

Et vous savez quoi??? Mercredi, le 15 mai, au Mexique c’est le Día del Maestro, et qui dit Día del Maestro dit… bouffe entre collègues à l’école! Ça va être chouette parce que je ne fais toujours que les croiser, et il y en a encore plein que je ne connais pas, DONT mes deux compatriotes Céline et Florence, j’espère qu’elles seront de la partie! Et bien sûr, on espère tous qu’il ne nous pleuvra pas dessus car ça y est, on y est, la saison des pluies a débuté tout doucement avec presque deux semaines de retard sur l’an dernier. Aujourd’hui petite saucée fort sympathique à 3h de l’aprèm, de tellement que… j’ai ressorti la veste pour aller au boulot car la température a chuté. A l’heure à laquelle je vous écris (22:10), il fait 14°C, ce qui est très froid en comparaison avec les derniers jours. Et pour les prochains jours, l’amplitude de températures est de 20° dans le courant de la journée (de 8 à 28°).

Et le Popo me direz-vous?

Eh bien le Popo continue ses exhalations, heureusement pour nous, malheureusement pour les autres, nous avons le vent à faveur et la pluie de cendres part de l’autre côté. Le niveau d’alerte reste le même, donc on ne s’inquiète pas outre mesure. Je continuerai de vous tenir au courant.

Ce week-end on a eu les beaux-parents de visite à la maison et il faut que je vous montre les photos de l’église que l’on a visitée dimanche… Allez, je me colle au prochain post!

A très vite, donc!

Catégories : Boulot | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.